Mais commençons par le début… Qui est Sophie BREIZHONI ?

Je suis née en 1964 en Alsace, en plein été. Quel bonheur ce petit rayon de soleil sur ma couveuse ! Pouvant concilier mes études et la recherche de deniers, je suis parvenue à obtenir un master de Lettres Modernes. J’ai toujours été passionnée par la littérature et l’écriture.  J’ai à peine attendu l’adolescence pour m’adonner à l’écriture automatique que j’ai identifiée comme telle que bien plus tard. Je me trouvais plutôt « inspirée » au sens littéraire du terme. Pour d’autres c’étaient des journaux intimes, pour moi c’était l’écriture de poèmes versifiés respectant les règles de la prosodie, que je n’appris que bien plus tard.

 Mais il fallait que je sorte de mes livres pour me lancer dans la vie professionnelle pour de bon ! Le hasard (en fait je n’y crois pas) m’a fait rencontrer des personnes de très haute qualité qui ont fait de moi un professeur de lettres… l’enseignement a été une révélation ! Et c’est ainsi qu’à 22 ans je me découvrais une sacrée vocation et qu’à 25 ans je me retrouvais directrice d’école ! Après cette aventure de 11 ans de bons et loyaux services, j’ai poursuivi l’enseignement et les postes de responsables ou de directrice dans diverses structures.  

Le temps passe et arrive l’année 2013… Une année vraiment très difficile dans tous les champs de mon existence. Malgré mon naturel optimiste, je ne trouve plus de porte de sortie… Une amie me glisse le numéro d’une médium que je pouvais consulter par téléphone, je le reçois gentiment mais je ne sais pas ce qu’est une médium ! Pour moi c’est madame Irma à la foire du trône mais je ne voulais contrarier mon amie et pris ce numéro de bonne grâce. Je continue de m’enfoncer et ce qui devait arriver arriva : je décroche mon téléphone.  La médium me donne très vite le nom de ma mère, décédée en 2004, avec laquelle je vais par son intermédiaire discuter pendant plus de deux heures ! Incroyable ! Je n’y croyais pas et pourtant c’était indéniable vu le nombre de détails que me rapportait ma mère et que nous n’étions que deux à connaître ! La médium finit notre consultation en me disant : « vous êtes plus médium que moi, commencez par les cartes ! ». Ce fut la révolution en moi ! J’ai basculé ce jour-là du bon côté de la force ! Je me suis fortement intéressée à la spiritualité et aux pratiques ésotériques. J’ai accumulé les formations en tarot, magnétisme, développement de l’intuition… Et plus j’entrais dans ces connaissances et plus mes capacités s’ouvraient au grand jour. La photo en négatif que j’étais avant est passée dans le bac du « révélateur » pour me nimber de toutes les couleurs des possibles. Je pratique donc depuis le soin, le tarot et la médiumnité entre autres pour mon plus grand plaisir.